office de tourisme, graveson en Provence

Download

Partners

Legal notice

 

Accomodation

To Locate us

Transport

Contact

Newsletter

 

Hotels

 

Gîtes de France rentals

 

Bed & Breakfast

 

Furnished accommodation

 

Seasonal rentals

 

Camping sites

 

 

 

See and do

 

Restaurants

 

Culture

 

Cultural centre

 

Monuments / sites

 

Natural heritage

 

Our surroundings

 

 

 

Leisure Activities

 

Arts & crafts

Local products

 

Sports activities

 

Walks / Activities

 

 

 

History

 

History of Graveson

 

Saint-Eloi leafy cart

 

The procession of floats

 

 

 

 

> Our surroundings

 

 

 

 

Tarascon cité Provençale
"En France tout le monde est un peu de Tarascon " Alphonse Daudet.

Tarascon et son héritage historique :
Dès 969  à l’époque romaine apparait la « villa Tarasconis » .Sur le site romain de Saint Gabriel, identifié comme étant l'ancienne Ernaginum, ont été identifiés les vestiges de deux quais, dont l'un a dû servir au transport de passagers et de vivres, et l'autre au transport de pierres de la carrière romaine initiale.

Louis XI eut beaucoup de libéralités pour l'église qu'il éleva au rang de Collégiale. Jusqu'à la Révolution, on pouvait compter jusqu'à 15 couvents à Tarascon. En 843, lors du partage de l'Empire de Charlemagne, le Rhône devint une frontière politique et Tarascon revêtit une importance stratégique de premier ordre.

En 1435, René d'Anjou, surnommé par ses sujets "Le Bon Roy René", hérita de la Provence et vint séjourner souvent dans son château au bord du Rhône. Ce prince se plaisait à organiser des tournois et des fêtes. Il organisa ainsi les Jeux de la Tarasque qui, de nos jours ont lieu chaque année, le dernier week-end de juin. A sa mort, en 1481, la Provence devint française.

En ville ou en campagne, laissez-vous séduire par de petites balades historiques qui vous permettront de découvrir le patrimoine de Tarascon de façon originale. Découvrez ainsi la ville de Tarascon, qui conserve d'importants témoignages de toutes les grandes périodes architecturales, du Moyen Age au XXe siècle, et profitez du cadre naturel qu'offre son territoire avec  la découverte de la  Montagnette et de l’abbaye de Frigolet, à l'extrémité du massif des Alpilles.

Tarascon : ville de mythes et de légendes :
La ville de Tarascon doit beaucoup à Sainte Marthe et la Tarasque. En effet, La tradition chrétienne provençale raconte que Marthe, Marie-Madeleine, Lazare et d'autres saints (ainsi que quatorze évêques), jetés sur un bateau sans voile ni rame en Palestine, auraient accosté à Marseille vers l'an 48. Marthe remonte le Rhône et arrive à Tarascon où sévit la Tarasque, un monstre qui a son antre près du fleuve. Implorée par les tarasconnais, Sainte Marthe capture la bête et la conduit aux habitants qui la mettent en pièces et se convertissent à la nouvelle religion. Elle s'installe à Tarascon et y meurt en l'an 68. . La légende dit que la Tarasque était « un dragon moitié animal – moitié poisson, plus épais qu'un bœuf, plus long qu'un cheval avec des dents semblables à des épées et grosses comme des cornes, qui était armé de chaque côté de deux boucliers ».

Tarascon inspira d'autres contes, ainsi sous la plume d'Alphonse Daudet "Les aventures prodigieuses de Tartarin de Tarascon" voient le jour en 1872. Il raconte l'histoire de Tartarin, l'intrépide chasseur de casquettes, vantard émérite de cette petite ville de Provence.

Tarascon terre de traditions :
Dans ce petit coin de Provence, Tarascon conjugue les traditions et regorge de savoir-faire artisanaux. La maison Souleïdo en est un parfait puisqu’elle témoignage de la tradition des “Indiennes”. Les premiers documents attestant l'existence d'une fabrique à Tarascon remontent à 1806. Charles Demery héritier de la fabrique, crée la marque Souleïado en 1939 et fonde le musée en 1988. Installé dans un très bel hôtel particulier, sur les lieux mêmes de l'entreprise familiale, on peut y découvrir des pièces rares du tissu et du costume provençal, une collection unique de poteries et de terres mêlées de la région, ainsi que d'émouvantes reconstitutions de scènes de la vie quotidienne en Provence au XIX° siècle.

Soucieux de préserver nos savoir-faire, le groupe Souleïado, vous propose également de découvrir la ciergerie des prémontrés. Ciergerie qui se trouvait auparavant à Graveson.

A voir, à faire :
- Visite du Château, du centre ancien (collégiale Sainte Marthe, caserne Kilmaine, chapelle Saint Gabriel, …), du cloître des cordeliers, du musée Souleïado et de la ciergerie des Prémontés, de l’abbaye Saint Michel de Frigolet, …

Plus d’informations sur Tarascon :  >> WEB

* Texte extrait du site internet : www.tarascon.fr/tarascon-en-provence

 

 

        he major sites to discover

Office de tourisme de Graveson - Musée Auguste Chabaud - Cours National - 13690 Graveson
Tel : 04 90 90 53 02 ou 04 90 95 88 44 - Mail :
info.otgraveson@gmail.com